Traduire / Translate

jeudi 19 avril 2012

Avec Eva Joly, nous sommes tous des Norvégiennes ménopausées.



Eva Joly, l’a encore montré hier soir lors de son ultime meeting de campagne au Cirque d’hiver : elle ose tout. Elle ose braver le ridicule en imitant, régionalisme oblige, un accent ch’ti approximatif lorsqu’elle tient meeting dans le Nord. Elle ose, elle, l’ancienne juge, dénoncer « l’instrumentalisation » de la présomption d’innocence, et s’affranchir de cette règle intangible de notre droit, pour porter des accusations lourdes à l’encontre de Nicolas Sarkozy. Elle ose arborer des lunettes qui devraient conduire Alain Afflelou directement en prison, sans même qu’on prenne la peine de s’interroger sur sa possible innocence. Surtout, hier soir, elle a osé la saillie la plus incongrue de toute la campagne présidentielle.

On connaît ses actuels démêlés judiciaires avec Marine Le Pen qu’elle a récemment qualifiée d’héritière d’un « père milliardaire par un détournement de succession ». Poursuivie en diffamation par l’héritière susdite, la candidate écologiste devrait être relaxée dans la journée.

Hier soir, l’égérie des Verts s’en prenait à nouveau à la leader frontiste. Cette dernière avait réuni ses partisans mardi soir au Zénith de Paris, et les avait harangués en ces termes : « c’est parce que vous êtes chez vous que vous avez le droit de ne plus vouloir de ces Franco-Algériens comme Mohamed Merah ! ».

Cela vaut évidemment son pesant de « points Godwins », mais la réponse de Joly bat en la matière tous les records : « nous sommes chez nous, nous, les bretons, les corses, les occitans, nous les polaks, les portos, les ritals, et les espingouins, nous les youpins, les nègres, les bougnoules, et nous…les Norvégiennes ménopausées ! » a-t-elle tonitrué.

On fait parfois grimper les sondages avec tout et n’importe quoi, sans nécessairement s’embarrasser de pudeur : les longs mois de campagne qui s’achèvent nous l’on prouvé. Les origines, les amours, les souffrances, le régime alimentaire, les déceptions, les faiblesses : tout semble bon dans le cochon. Mais faire campagne sur la ménopause, de mémoire de citoyen français, on n’avait encore jamais vu ça. Et l’on attend avec hâte qu’un candidat masculin à la présidence de la République ose faire le « coming out » de ses affres prostatiques pour faire pièce à madame Joly.

Coluche aurait peut-être pu rivaliser. On se rappelle que, candidat en 1981, il en appelait lui aussi à « nous les…. ». Nous, « les fainéants, les crasseux, les drogués, les alcooliques, les pédés, les femmes, les parasites, les jeunes, les vieux, les artistes, les taulards, les gouines, les apprentis, les Noirs, les piétons, les Arabes, les Français, les chevelus, les fous, les travestis, les anciens communistes, les abstentionnistes convaincus ». Las, il avait omis « les Norvégiennes ménopausées »…

« Les Norvégiennes ménopausées », grandes oubliées également des chants de la cavalerie d’Afrique : « c'est nous les descendants des régiments d'Afrique, les chasseurs, les spahis, les goumiers… ». Mais on sait combien Eva Joly se défie de la "militarité", notamment du 14 juillet. Chez les écologistes, rappelons-le, « c’est nous les pacifistes, les humanistes, les idéalistes ».

« Les Norvégiennes ménopausées », exclues enfin de la poésie, y compris des poèmes qui s’intitulent de façon presque prémonitoire "Le jugement des juges" : c’est nous, « ceux qu’on enferme dans le froid, sous les serrures solennelles, ceux qu’on a de bure vêtus, ceux qui s’accrochent aux barreaux, ceux qu’on jette la chaîne aux pieds dans les cachots sans soupiraux, ceux qui partent les mains liées, refusés à l’aube nouvelle, ceux qui tombent dans le matin, tout disloqués à leur poteau… ».

En même temps, citer Robert Brasillach en meeting, ça a déjà été testé. Et, si ça fait tout autant gloser que « Les Norvégiennes ménopausées », il n’est pas totalement certain que ce soit bien plus habile….

Lire et relire :
Micro-trottoir 2012 : Yann aime sa région et Eva Joly  CLICK
Accord PS-Vert : incident nucléaire en trompe l'oeil   CLACK
Marine Le Pen est-elle écolo ?   CLOCK
Eva, reste avec nous !  CLOUCK
__________________________

13 commentaires:

  1. On écrit "ménopausée" ou "ménauposée" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ménauposée : climatère, retour d'âge imbécile!

      Supprimer
  2. Elle est norvégienne ou française?
    Moi-même

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai été tout comme vous : surprise..plus sur ce point que sur la ménopause, d'ailleurs....

      Supprimer
  3. Je suis un français sans affres prostatiques (à peine si à 48 piges, je me réveille une fois la nuit pour aller pisser) et je vais voter Jean-Luc Mélenchon.

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai jamais entendu des propos aussi désobligeants qui plus est cela vient d'une femme ; c'est honteux. Mme Joly fait des amalgames de tout et n'importe quoi ; je pense qu'un nicolas hulot aurait mieux représenté les écolos qu'une furie comme Mme Joly obsédée par les gens de pouvoir.

    RépondreSupprimer
  5. Les responsables de sa communication on certainement basé leur campagne sur "soit naturel, ça changera..." Mais, après les premiers sondages négatifs, ils se sont aperçus qu'on ne peut pas faire de politique sans mensonges.
    "Discours électoraux : des mots abstraits s'envolant comme des ballons gonflés d'air irrespirable vers un firmament où ne brillent que des verbes au futur." Paul Morand (Journal)
    Eva ne peut rien contre le mouvement du capital. Elle peut bien rêver mais,elle n'obtiendra jamais l'arrêt de la machine de mort par les votes et les opinions.

    RépondreSupprimer
  6. C'est quoi la ménopause ?

    RépondreSupprimer
  7. La ménaupose c'est l'arrêt de toute règle. Et les attaques contre E.Joly en n'ont aucune.

    RépondreSupprimer
  8. Donc, la ménopause, si elle est l'arrêt de toute règle, est le bras armé du néolibéralisme, le vecteur invisible de la dérégulation spirituelle...
    Greu...

    RépondreSupprimer
  9. Et ben moi je trouve que c'est une belle reponse au discours de MLP.

    Apres 5 ans de premier degres et d'humour pas drole ( cf qu'en y en a qu'un etc....)

    Elle fait dans le poliquement incorrect mais l'intention y est.

    RépondreSupprimer
  10. Eva Joly est une femme formidable .A été une juge d'un courage exemplaire ,par contre ,étant à la retraite ,elle aurai du continuer un combat citoyen contre la corruption et éviter d'aller s'engluer dans un parti politique et encore moins de se présenter à la présidentielle .
    Le fait qu'elle soit encartée va lui faire perdre beaucoup de sa crédibilité et je trouve cela particulièrement dommage au vu de sa brillante carrière car à partir de maintenant le beauf de base ne verra plus en elle que la représente des verts qui à fait 2% à la présidentielle 2012

    Blasco

    RépondreSupprimer